Auréliane NARVAEZ

Auréliane NARVAEZ

co-organisatrice de l'atelier AREA

Rémanences et métamorphoses du déisme : Mesmérisme, communautés utopiques et spiritualisme dans la jeune République américaine.

Ce travail s’inscrit au carrefour de plusieurs disciplines en ceci qu’il s’intéresse à l’histoire de la jeune République américaine par le prisme de l’histoire des religions et des idées, non sans intégrer de multiples incursions dans les champs de l’histoire sociale et de la biographie historique. Plus précisément, cette étude s'emploie à rendre compte des métamorphoses du déisme et des manifestations de ce qu'il conviendra d'appeler la controverse infidèle dans la jeune République américaine. À rebours d’une production historiographique dominante qui postule une disparition du déisme au tournant des XVIIIe et XIXe siècles aux États-Unis, il s'agit de réfléchir aux manières dont ce scepticisme déiste se transforme et se renouvelle entre 1794 et 1861, au travers de l’analyse de trois mouvements que sont le mesmérisme, les communautés utopiques séculières et le spiritualisme. Au fil des chapitres qui composent cette thèse, l'enjeu consiste à explorer l’historicité du déisme américain et de ses avatars, et ce faisant d’en proposer une généalogie dont les ramifications se poursuivent jusqu’à nos jours comme en témoigne l’engouement actuel pour le « spiritual but not religious ».