Karima DJENNANE

Karima DJENNANE

Professeur d'anglais en établissement privé

Dynamiques militantes au féminin au sein de l'islam aux Etats-Unis depuis les années 1970

Dans cette thèse, mon intérêt se porte sur l’émergence d’un militantisme musulman au féminin aux États-Unis depuis les années 1970. En effet, depuis les années 2000, force est de constater l’apparition sur la scène publique de femmes musulmanes qui revendiquent leur «féminité», leur « islamité » et leur « américanité », et dont les prémices remontent aux années 1970 avec l’émergence d’un mouvement intellectuel d’herméneutique islamique communément dénommé « féminisme islamique ». Aujourd'hui, la visibilité croissante d’un certain nombre d’universitaires et de militantes de terrain soulève la question de l'émancipation (et de l’empowerment) de la femme musulmane, et de son rôle émergeant, tant sur la scène publique qu'au sein des institutions religieuses islamiques aux Etats-Unis. Ainsi deux objectifs principaux sous-tendent cette recherche. Le premier est de montrer comment le mouvement intellectuel initié par des féministes musulmanes étatsuniennes au début des années 1970 a pris un tournant décisif dans les années 2000. En effet, à partir de 2001, dans la continuité de ce mouvement intellectuel qu’incarne le féminisme islamique, se manifeste un nombre croissant de femmes musulmanes qui se mobilisent en créant des organisations féminines au référent islamique. Les mobilisations collectives de ces militantes contribuent inéluctablement à en faire les actrices de ce qui semble être aujourd’hui un nouveau mouvement social d’obédience musulmane et exclusivement féminin. Par ailleurs, même si ce mouvement de femmes musulmanes aux États-Unis s’inscrit dans une dynamique militante transnationale de femmes musulmanes, tant les pays arabo-musulmans qu'au sein des minorités musulmanes en Occident, j'analyse les spécificités nationales du mouvement tel qu'il se manifeste aux Etats-Unis à la lumière du contexte socio-historique.