Marion MARCHET

Marion MARCHET

contrat doctoral Paris-Sorbonne (2016-2019) ; co-organisatrice de l'atelier AREA

Mobilités et incorporation politique des classes moyennes africaines-américaines dans la banlieue blanche du Mid-Ouest : le cas d'Euclid, Ohio (1968-2008).

Au croisement entre histoire urbaine, histoire politique et sociologie, cette thèse s’intéresse aux trajectoires sociales, spatiales et politiques des classes moyennes africaines-américaines au sein de la métropole de Cleveland. Prenant comme terrain d’enquête Euclid, banlieue limitrophe de la ville de Cleveland (inner-ring suburb) qui a connu au sortir du Mouvement des droits civiques un afflux important de résidents noirs (black suburbanization), cette étude cherche à mettre en lumière les obstacles structurels, institutionnels et socio-économiques auxquels ces nouveaux résidents se sont heurtés dans leur volonté d’intégrer les structures locales de pouvoir et de peser sur les processus décisionnels au sein de cette banlieue.