Sarah LEBOIME

Sarah LEBOIME

ATER, Paris-Sorbonne ; co-organisatrice de l'atelier AREA

Art in the ghetto : Chicago et le Black Arts Movement, 1965-1983

L'historiographie du Black Liberation Movement ne met que rarement en avant l'importance du Black Arts Movement (BAM), mouvement socio-culturel que l'écrivain Larry Neal a défini comme « la soeur esthétique et spirituelle du concept Black Power ». Lorsqu'il est étudié, peu de recherches sont faites sur les réalisations locales du mouvement et sur les institutions et artistes afro-américains moins visibles que ceux de New York et Newark. Cette thèse se concentre sur le Black Arts Movement tel qu’il s’est développé à Chicago, où de nombreux projets artistiques ont vu le jour dans la communauté afro-américaine du South Side au cours des années 1960 et 1970 : construction d'institutions culturelles autonomes, expositions, fresques murales, festivals et projets éducatifs divers. Mes recherches s’attachent d’une part à inscrire le mouvement dans l’histoire globale de Chicago (réalisations locales du mouvement des droits civiques, lutte de Martin Luther King pour ouvrir les logements aux Afro-Américains, politique d’hyperségrégation du maire Daley et de sa machine démocrate, élection du premier maire noir de la ville, Harold Washington, en 1983, etc.) et d’autre part à mettre en exergue et à comprendre les spécificités du mouvement à Chicago. Cette thèse tend ainsi à prolonger la chronologie habituellement acceptée dans l’historiographie encore hésitante du BAM puisque c'est à Chicago que les institutions créées pendant l’effervescence culturelle des années 1960 ont survécu le plus longtemps (certaines existent d'ailleurs encore aujourd'hui). Par ailleurs, la portée démocratique du BAM tel qu’il s’est développé dans la Ville des Vents, où de nombreuses femmes tinrent des rôles organisationnels clés et où les ponts générationnels furent nombreux, semble particulièrement fascinante au sein d’un mouvement national très largement jeune et masculin.

 

Directeur/Directrice

Recent publications

« Couleurs passées au Quai Branly : l’exposition "The Color Line" », novembre 2016. Critique d’exposition pour La Vie des Idées, co-rédigée avec Andrew Diamond.

« The Cultures and Politics of Leisure in the British Isles and the United States » - Université Paris Sorbonne, 6-7 novembre 2015. Compte-rendu de colloque pour Transatlantica, revue d’études américaines, co-rédigé avec Auréliane Narvaez.

« American History Seminar: Thomas Sugrue (David Boies Professor of History and Sociology, University of Pennsylvania), ‘Bankruptcy and Beyond: Detroit and the Past and Future of American Urbanism’ », 4 décembre 2014. Compte-rendu de conférence pour Transatlantica.