Solenne BARONNET

Solenne BARONNET

Chef de projet éditorial

Les politiques de développement durable, le défi urbain. Etude comparative des villes de New York, Chicago, Los Angeles et Paris. Thèse soutenue en 2014.

L’objectif de cette thèse consiste à dresser un état des lieux des politiques de développement durable mises en place dans des villes aux typologies différentes, New York, Chicago, Los Angeles et Paris, qui sont confrontées aux mêmes problématiques. Aujourd’hui les termes d’écologie et de développement durable sont souvent utilisés sans distinction par les médias dans des contextes similaires. Bien qu’elles soient liées, ce sont pourtant deux idées aux définitions différentes. La notion d’écologie renvoie à une science dont le domaine d’étude s’étend aux êtres vivants et à leur rapport avec leur milieu. Le développement durable est un concept récent, développé à la fin du XXème siècle. Il s’agit d’un projet de société qui s’articule autour de trois aspects que sont l’environnement, la société, mais aussi l’économie. Ce projet doit permettre de répondre aux besoins du présent tout en laissant la possibilité aux générations futures de pouvoir profiter de ressources qui leur permettent de vivre. En ce sens, l’écologie est une science au service d’un projet de société, appelé le développement durable. Ce savoir apporte des connaissances et de la matière qui participeront à la production de projets et de réponses dans la mise en oeuvre d’une société qui s’inscrit dans la durabilité. L’analyse des tenants et des aboutissants des actions en faveur du développement durable urbain s’envisage sous trois aspects de la gouvernance impliquant différents acteurs dans ce défi : administrations municipales, sociétés privées et habitants. Nous analyserons les processus lancés par chacun de ces groupes, exposerons les atouts qui font la force des différentes aires urbaines à l’étude, de même que leurs faiblesses et les axes d’amélioration possibles. Quatre métropoles mondiales illustrent les politiques menées et sont comparées tout au long de ce travail pour mettre en exergue tant l’altérité culturelle, administrative et entrepreneuriale, que les similitudes qui existent entre elles sur le sujet de la durabilité.