Conférence de l'historien Jeffrey Helgeson (Texas State) et atelier doctoral en histoire des Etats-Unis.

May
22
May 22, 2:00 pm
Where

Université de Nanterre, Bâtiment W (Max Weber)
Salle de séminaire 2

Une journée d'études organisée par le groupe Politiques américaines du CREA et le laboratoire Histoire et Dynamique des Espaces Anglophones (EA 4086) de Sorbonne Université

Where

Université de Nanterre, Bâtiment W (Max Weber)
Salle de séminaire 2

Participants: Jeffrey Helgeson (Texas State), Andrew Diamond (HDEA, Sorbonne Université), Caroline Rolland-Diamond (CREA, Paris Nanterre), Houda Ali (CREA, Paris Nanterre), Grégory Bekhtari (CREA, Paris Nanterre), Natasha Boodhoo (CREA, Paris Nanterre), Thomas Duluc (HDEA, Sorbonne Université), George Katito (HDEA, Sorbonne Université), Elisabeth Koechlin (HDEA, Sorbonne Université) et Soukayna Mniaï (CREA, Paris Nanterre).

14h-15h30
Conférence de Jeffrey Helgeson
« An Archive of Bewilderment: Confronting the History of Fragmented Urban America »

15h30-17h
Présentation de leurs travaux par les doctorants en histoire américaine du CREA et de HDEA et discussion. 

Jeffrey Helgeson est historien et professeur à Texas State University. 
Spécialiste de l'histoire urbaine et politique des Etats-Unis au XXe siècle, il met l'accent dans ses travaux sur les questions de race, de genre et de classe. 
Il est l'auteur de nombreux articles et de Crucibles of Black Empowerment: Chicago’s Neighborhood Politics from the New Deal to Harold Washington (University of Chicago, 2014).
press.uchicago.edu/ucp/books/book/chicago/C/bo17888735.html
Ce livre examine comment les Africains-Américains de Chicago ont développé une culture politique unique par leurs luttes quotidiennes pour obtenir l'accès au logement, à des opportunités d'emploi et au pouvoir politique dans une ville qui était à la fois la "capitale de l'Amérique noire" et l'une des villes les plus ségréguées et inégalitaires du pays.

Sa venue sera l'occasion de nous présenter son nouveau projet de livre, The Politics of Bewilderment: Reimagining the History of Fragmented Urban America
Ce livre  retrace le pouvoir croissant des grandes entreprises sur la politique de la ville de Boston depuis les années 1970 et la manière dont les associations locales, les artistes et les écrivains ont reconnu les limites de ce type de réforme urbaine et se sont mobilisés pour réinventer une ville plus démocratique.